Slovénie


Données générales
  • Carte d'identité
Superficie : 20 200 km²
Population : 1,9 millions
Densité : 94 hab/km²
Capitale : Ljubljna
Langues : slovène, serbo-croate, hongrois, italien
Origines selon la "nationalité" : slovène (95%), croate (3%), serbe (2%)
Religion : catholique à 98%
PNB par habitant : 8100 €
Indice de fécondité : 1,2
Espérance de vie : 76 ans
Monnaie : Euro
  • Histoire
Les plus occidentaux des peuples slaves d’Europe, menacés d’invasion par les Avars, se placent au VIIIème siècle sous la protection des Bavarois. Ils vont se trouver englobés dans l’empire de Charlemagne, puis de ses successeurs germaniques. Ils sont rapidement christianisés. Au XIIIème siècle, ils sont intégrés paisiblement au domaine des Habsbourg. Intégration si réussie qu’ils sont qualifiés d’ "autrichiens de langue slave". Ils ne seront même pas menacés par les avancées ottomanes. Un temps séduit par la Réforme, les Slovènes reviennent au Catholicisme.
Leur histoire va prendre un tour nouveau avec les guerres napoléoniennes. La création des Provinces illyriennes en 1809, avec Marmont, puis Bertrand comme ducs de Raguse, et Ljubljana comme capitale, fait naître un nationalisme inattendu. Même bref (4 ans), cet épisode laisse des traces, grâce à une administration efficace (infrastructures) et très libérale.
Les Slovènes reviennent à leur fidélité Habsbourg. L’idée d’une entité "slave du Sud" dans l’empire (qui a déjà pu se transformer en "double monarchie" avec les Hongrois) fait son chemin, mais l’effondrement de l’Autriche en 1918 ouvre d’autres perspectives.
Les Slovènes adhèrent à l’idée du royaume des Serbes, Croates, Slovènes sous l’autorité du roi de Serbie. Cependant, tout l’ouest de la Slovénie doit être cédé à l’Italie (traité de Rapallo). Le nouveau royaume n’a pas de structure fédérale, et la Slovénie n’a pas d’existence propre, mis à part l’usage reconnu de sa langue.
Envahi en 1941, le pays slovène est partagé entre l’Allemagne (au nord), l’Italie (au sud), et partiellement la Hongrie (à l’est). Après la capitulation italienne en septembre 1943, l’Allemagne administre toute la Slovénie.
En 1946, la Slovénie devient une république populaire au sein de la fédération yougoslave, récupérant aussi la partie cédée en 1941 à la Hongrie. Le contentieux avec l’Italie durera jusqu'en 1954, lorsque la Slovénie reçoit un accès à la mer (Koper). En échange, une minorité slovène devient italienne.
Au sein de la fédération, la Slovénie apparaît comme la plus riche et la plus privilégiée des républiques. En 1989, des partis indépendants sont créés. Le multipartisme est accepté en 1990, et en décembre un référendum sur "l’éventualité" de l’indépendance recueille 88% de voix pour.
Cette indépendance est proclamée le 25 juin 1991 sous le signe du cancer (voir pièce de 50 cent). Après de rares affrontements, l’armée yougoslave se retire dans l’été, et l’Allemagne reconnaît le nouvel état le 23 décembre, suivie peu après par les autres pays de la CEE.
Compte tenu de l’homogénéité "ethnique" du pays, la guerre d’indépendance n’aura pas lieu : la Slovénie n’est pas un enjeu pour les Serbes.
  • La langue slovène

Un mot sur la langue slovène : comme cette région a très vite été isolée du reste du monde slave, la langue est très proche des parlers originels, riche en archaïsmes. Après Primoz Trubar au XVIème siècle, auteur et imprimeur des premiers livres en slovène, France Preseren au début du XIXème est considéré comme le père de la littérature slovène, et à ce titre tous deux sont justement célébrés sur les pièces de 1 et 2 euro.

 
 
La Slovénie et l'Euro
  • Engagement dans MCE II
Comme les dix nouveaux membres de 2004, la Slovénie s'est engagée à adopter l’Euro. Le pays s’est montré fidèle à cet engagement en adhérant dès le 28 juin 2004 au mécanisme de convergence (MCE II). ses résultats économiques de 2005 étaient totalement satisfaisants sur tous les critères. Après aval de la BCE et du Conseil Européen, le feu vert a été donné le 11 juillet 2006.
La parité a été irrévocablement fixée : 1 € = 239,640 SIT
C’est donc le premier des dix pays à rejoindre la zone Euro. L’introduction a été faite au 1er janvier 2007, avec une courte période de double circulation (jusqu'au 14 janvier - la Slovénie n’a pas osé aller jusqu'au modèle allemand sans période de double circulation) !
  • L'atelier et les différents
Les monnaies slovènes sont frappées par la Monnaie de Finlande pour 2007 (poinçon de la Finlande ) et puis par la Monnaie des Pays-Bas à compter de 2008 (le caducée et la marque du Maître Maarten Brouwer ) mais les poinçons disparaissent à compter de 2009.
  • Les monnaies
Le choix des faces nationales a été arrêté le 7 octobre 2005. Ce choix est particulièrement intéressant : huit pièces différentes sur des thèmes concernant la culture ou la nature (quatre chacun). Les concepteurs sont Miljenko Licul, Maja Licul et Janez Boljka. Brève description des pièces :
- 1 cent : la cigogne, qui figurait déjà sur la pièce de 20 SIT
- 2 cent : un chapiteau de la Pierre du Prince, berceau national slovène (cette pièce a été l’objet d’une inutile contestation du gouvernement de Carinthie en Autriche)
- 5 cent : le semeur. Un beau symbole, où le semeur laisse un sillage d’étoiles - treize au total - prolongeant vers l’intérieur les douze étoiles du drapeau de l’UE : 12 + 13 = 25, la Bulgarie et la Roumanie n'étant pas encore comptabilisées !
- 10 cent : le projet - non réalisé - de Plecnik pour le Parlement de Slovénie
- 20 cent : deux chevaux lippizans
- 50 cent : le Mont Triglav, sommet des Alpes slovènes, surmonté par la constellation du Cancer sous laquelle la Slovénie est devenue indépendante
- 1 euro : elle représente Primož Trubar (1508 - 1586), réformateur luthérien qui réalisa les premiers livres en slovène. Patriote slave, il fait paraître ses livres en caractères latins, glagolithiques et cyrilliques. L’inscription "STATI INU OBSTATI" (pour se tenir et exister) entoure le portrait
- 2 euro : elle représente France Preseren (1800 - 1849) de profil et en ombre chinoise, compte tenu du nombre de portraits différents de l’écrivain, auteur de Couronne de Sonnets - 1834 - et du poème épique "Le baptême dans la Savica" - 1836 -, les premiers mots d’un poème avec son écriture "authentifient" le portrait.
 
Depuis 2007
1 cent 2 cent 5 cent 10 cent
20 cent 50 cent  1 euro  2 euro
La tranche de la pièce de 2 euro :

La Slovénie fut le premier pays à introduire la nouvelle face commune de l’Europe. Le document de travail de la Commission Européenne du 04/11/2005 prévoyait pour la Slovénie 230 à 235 millions de pièces, soit 80 millions d'euros.

 

Les 2 euro commémoratives

La Slovénie a également émis la 2 euro commémorative " Traité de Rome". Compte tenu du petit tirage (400 000 exemplaires), l’inflation s’est déchaînée sur les sites marchands (30 à 40 euros), tandis que la Banque de Slovénie offrait début 2007 à ses fidèles clients la possibilité d’acheter un rouleau de 25 pièces... à prix coûtant !

Les 2 euro commémoratives
2007 50 ans du Traité de Rome (émission commune des 13 pays)
2008

Primož Trubar (1508-1586)

Une première version de la pièce avait été proposée mais il semblerait que le motif n'offrant pas assez de relief a été revu.

2009 10 ans de l'Euro (émission commune des 16 pays)
2010 200 ans du Jardin Botanique de Lubiana
2011

100 ans de la naissance de Franc Rozman Stane

Les dessins des pièces du second et troisième prix sont disponibles ici.

2012 10 ans de circulation l'Euro (émission commune des 17 pays)
2013

800 ans de la première visite des grottes de Postojna

Les dessins des pièces du second et troisième prix sont disponibles ici.

2014

600 ans du couronnement de Barbara Cillei

Les dessins des pièces du second et troisième prix sont disponibles ici.

2015 Emona - Lubiana
30 ans du drapeau Européen (émission commune des 19 pays)
2016 25 ans de l'indépendance de la Slovénie
  • Les starterkits

La Slovénie a mis en circulation 150 000 starterkits fin 2006, ce qui en fait le tirage le plus faible de la zone Euro (à part le Vatican et Monaco, qui en avaient tout de même émis le tiers). Le contenu est le suivant : deux pièces de 2 euro, quatre pièces de 1 euro, quatre pièces de 50 cent, sept pièces de 20 cent, six pièces de 10 cent, six pièces de 5 cent, sept pièces de 2 cent et huit pièces de 1 cent. Soit un total de 12,52 euros.
Un starterkit pour les commerçants a également été réalisé, à hauteur de 45 000 exemplaires.

Distribution des starterkits le 15 décembre 2006
  • Grammaire

 À noter le pluriel des mots en slovène : on dit 2 centa, 3 centi et 5 centov ! En fait, le pluriel en "-a" ne vaut que pour la valeur 2, le pluriel en "-i" vaut pour les valeurs 3 et 4. À partir de 5, la terminaison est "-ov".

  • Polémique

L'utilisation du Rocher du Prince (Knežji slovcne kamen, Fürstenstein en allemand) sur les 2 cent a causé un incident politique mineur dans l'état autrichien de Carinthie. La pierre, une colonne celtique antique qui a été employée lors du rituel d'intronisation des ducs de Carinthie, et plus tard du duché de Carinthie, est conservée dans un musée dans Klagenfurt, la capitale de la Carinthie, où on le considère également comme une icône historique de l'État. Le gouvernement d'état de Carinthie a publié une résolution de protestation le 25 octobre 2005 qui a été rejetée comme "non sérieuse" par le ministre des affaires étrangères slovène Dimitrij Rupel.
Les chevaux lipizzans sur la pièce de 20 cent sont des chevaux originaires de Slovénie mais c'est surtout à l'école de Vienne en Autriche que la race est la plus représentée, devant à la célèbre école d'équitation sa survie et sa renommée. La présentation de ce projet de pièce a donc été mal accueillie en Autriche.

  • Les billets

La lettre pays des billets slovènes est le H. Bien qu'elle ait adhéré à l'Euro dès le 1er janvier 2007, la Slovénie n'a émis des billets que l'année suivante, les premiers billets semblent avoir été rencontrés vers le milieu de l'année, nous n'en connaissons pas le nombre.

On trouve le H de la Slovénie sur les billets de 20 euro et pour la signature Jean-Claude Trichet. Pour la partie de la production dont elle est en charge, la Slovénie a fait participer l'imprimeur français (E).

Contact

E-mail : pays@amisdeleuro.org

Liens

- Le site de la Banque Centrale de Slovénie: http://www.bsi.si/

- Le traité officialisant la mise en circulation des monnaies de Slovénie

- Des articles présentant l'entrée de la Slovénie dans la zone Euro

- Un article illustré présentant la frappe des monnaies slovènes.

- L'accueil fait par la Commission Européenne à la Slovénie : photo de la façade

 

Retour en haut de page

Dernière mise à jour le 13/10/2013
par Clément CAUDRON