Lituanie


 
Données générales
  • Carte d'identité
Superficie : 65 000 km²
Population : 3,4 millions
Densité : 52 hab/km²
Capitale : Vilnius
Langues : lituanien, russe, polonais
Origines selon la "nationalité" : lituanienne (83%), russe (9%), polonaise (8%)
Religion : catholique à 90%
PNB par habitant : 19 700 $
Indice de fécondité : 1,2
Espérance de vie : 74 ans
Monnaie : Euro
  • Histoire
C’est le plus vaste, le plus peuplé, et le plus homogène "ethniquement" des états baltes.
L’histoire de ce pays débute, lorsque, derniers païens d’Europe, ils battent en 1236 un grand-maître des chevaliers Porte-Glaive. mais leur souverain, Mindaugas se convertira au Christianisme, avant de l’abjurer.
Le roi Gediminas établit Vilnius comme capitale et règne sur un pays qui inclut l’actuelle Biélorussie au début du XIVème siècle.
À la fin de ce siècle, la Lituanie est un puissant grand-duché allié au royaume de Pologne, sur lequel règne Vytautas, et maintenant chrétien.
Durant plus de 300 ans, le destin du pays se confond avec celui de la Pologne, jusqu’à ce que les partages successifs de ce pays le fassent passer sous l’orbite russe en 1795.
Les Lituaniens sont considérés par les Russes comme des Polonais et brimés comme ceux-ci.
Il y eut une première révolte nationaliste - réprimée - en 1905.
En 1915, l’Allemagne conquiert le pays, permettant l’émergence d’instances nationalistes en faveur de l’indépendance.
Le pouvoir soviétique tente de soumettre le pays lors d’une guerre avec la Pologne, puis doit concéder le 12 juillet 1920 la création du nouvel état avec Vilnius pour capitale. La Pologne cependant tente d’imposer la fusion à la Lituanie, il faudra attendre 1923 pour que l’indépendance s’impose.Le pacte germano-soviétique avait accordé la Lituanie à l’Allemagne, puis (septembre 1939) à Staline. En juin 1940, la Lituanie à son tour est intégrée à l’URSS.
Hitler cependant occupe le pays en juin 1941, et Vilnius ne sera repris par les soviétiques qu’en juillet 1944. Une vive résistance lituanienne durera jusqu’au début des années 1950, férocement réprimée.
Le renouveau du nationalisme en juin 1988 aboutit à l’élection de Vytautas Landsbergis comme Président le 24 février 1990, et à la proclamation de l’indépendance le 11 mars.
Celle-ci deviendra effective le 6 septembre 1991, lors de l’effondrement de l’URSS.
La candidature d’adhésion à la CEE trouve sa conclusion dans l’adhésion au 1er mai 2004.
  • La langue lituanienne

C’est - selon les spécialistes - la plus archaïque des langues indo-européennes. Favorisée dès 1547 par les luthériens - puis, curieusement, par les Jésuites, elle demeure la langue parlée du peuple, tandis que l’élite parle polonais. Réprimé par le régime tsariste, le lituanien émerge définitivement à la fin du 19ème siècle.

 
 
La Lituanie et l'Euro
  • Engagement dans MCE II

Comme les dix nouveaux membres de 2004, la Lituanie s'est engagée à adopter l’Euro.
Le pays s’est montré fidèle à cet engagement en adhérant dès le 28 juin 2004 au mécanisme de convergence (MCE II). La parité est la suivante : 1 € = 3,4528 litas lituaniens.
Ses résultats économiques de 2005 étaient véritablement insolents de santé sur tous les critères. Le critère de l’inflation, qui stipule dans MCE II une comparaison par rapport aux trois meilleurs élèves de l’UE montrait un excédent de... 0,1 point et a servi de prétexte à la non qualification parfaitement injuste de la Lituanie qui devra donc attendre... Comme pour les autres pays baltes, cette inflation pourrait ne permettre d’envisager l'introduction de l'Euro que pour 2012 ou 2013, malgré la volonté des autorités lituaniennes d'une intoduction pour 2010. La période de double circulation est fixée à quinze jours.

Un "National Changeover Plan" (plan de passage à l'euro), le troisième, est en cours d'élaboration. Il devrait tenir compte de l'expérience accumulée par la Commission Européenne et des souhaits exprimés lors de sondages d'opinion. Il n'indique aucune date pour l'adoption de l'euro

  • Les monnaies
Le choix de la face nationale a été effectué après concours en 2004. La Lituanie a joué la continuité, en reprenant le motif du chevalier armé lituanien "emblème Vytis" qui figure sur les pièces en Litas. Ce sera l’unique motif des huit valeurs en Euro. Le nom de LIETUVA figure sous le motif. Une première série de pièces tirée à 10.000 ex a été produite en 2007. Des essais millésimés 2015 on été produits courant avril 2014, afin de tester les outils de production et d'être prêt pour lancer la production n'attendant plus que le feu vert du Conseil de l'Union Européenne.  
Faces nationales officielles
1 cent 2 cent 5 cent 10 cent
20 cent 50 cent 1 euro 2 euro
Notons que la surface de la couronne où se trouvent les étoiles :
- est lisse sur les 1, 2 et 5 cent
- possède des striures horizontales sur les 10, 20 et 50 cent
- possède des striures verticales sur les 1 et 2 euro
Les 2 euro commémoratives
2015 La langue lituanienne
30 ans du drapeau Européen (émission commune des 19 pays)
2016 La culture Baltique
2017 Vilnius - capitale de la culture et de l'art
  • Prévisions de frappe
Le document de travail de la Commission Européenne du 04/11/2005 prévoit pour la Lituanie :
- 290 millions de pièces (Mise à jour d'avril 2014 : la demande a évolué à 370 millions) 
- 118,3 millions de billets
Contact

E-mail : pays@amisdeleuro.org

Liens

- Le site de la Banque Centrale de Lituanie : http://www.lb.lt

- La Lituanie et l'Europe : http://www.euro.lt/en/

- Le site de la Monnaie lituanienne : http://www.lithuanian-mint.lt/en/

- Article "The Board of the Bank of Lithuania made the historical decision regarding the national side of the euro"

- Article "Adoption of the euro in Lithuanie"

- Article "ECB pre-audit has positively evaluated readiness of the Lithuanian Mint for the minting of euro coins"

 

Retour en haut de page

 

Dernière mise à jour le 13/01/2011
par Clément CAUDRON